Economie et Politique - Revue marxiste d'économie

Economie et Politique - Revue marxiste d'économie
Accueil
 
 
 
 

La caravane du soleil

Décider d’organiser début Septembre 2003, Une CARAVANE POUR L’EMPLOI qui sillonnera, pendant plus d’un mois, tout le département et deviendra un Forum itinérant permanent était bien ambitieux voire même (pour certains) irréalistes et même pas d’actualité ! Tout en apportant une logistique, la Fédération a incité à des actions dans les villes, les villages, les quartiers, les entreprises, les lieux de travail, de vie, initiées par les militants locaux. Il s’agissait de « coller » aux réalités : écouter, prendre en compte, construire ensemble d’autres solutions et agir sur le concret tout en mettant en débat auprès des salariés, des retraités, des demandeurs d’emploi, des précaires, des jeunes, des femmes, des ingénieurs cadres et techniciens une vision d’ensemble d’un projet de société de sécurisation et de promotion des activités professionnelles.

L’ambition était grande. Que pouvons-nous tirer comme enseignements de cette première partie du processus engagé qui doit nous conduire à d’autres initiatives et à d’autres formes d’action :

Tout d’abord c’est une initiative départementale et ce retour à la proximité a démontré l’attente, l’intérêt, et le besoin d’échange des gens vis à vis du Parti Communiste Français. Mais elle a aussi permis d’entendre des reproches, du désarroi et un manque de confiance. Les grandes questions portaient sur les possibilités de la relance économique, sur un ras le bol et un sentiment d’impuissance à faire évoluer les choses dans le bon sens surtout après le mouvement social du printemps dernier. La politique conjointe de la droite et du MEDEF semble tout laminer sur son passage : valeurs de justice, d’égalité de traitement, de respect des droits fondamentaux au travail, au logement, à la santé et l’éducation pour tous, à une retraite permettant de poursuivre une vie dans la dignité. Dans ce contexte « Quelles perspectives politiques peut nous apporter le PCF ? Comment retrouver confiance dans les politiques et réinvestir ce champ d’actions et de réflexions ?… »

Cette campagne est donc, pour nous, un appel à poursuivre les rencontres avec des débats débouchant sur plus de propositions d’action et favorisant une prise en compte plus profonde de ce que peut représenter comme avancée révolutionnaire, cette proposition de Sécurité d’emploi ou de formation, si chaque française et français s’en empare ! Nous n’en sommes pas encore à ce niveau même si les pétitions que nous avons mises en débat ont été bien prises en compte ainsi que certains éléments du système SEF comme la notion d’éradication du chômage, statut de l’actif…

Il faut donc poursuivre. Les initiatives locales, départementales, nationales, voire européennes devant aboutir, en début d’année prochaine sur une Conférence nationale contre les licenciements, la précarité, le chômage, et pour une Sécurité d’Emploi et de Formation. Cela va nous aider à continuer à faire vivre notre caravane pour l’Emploi en améliorant le contenu des débats grâce à la proposition des six chantiers proposés par le CN, et en poussant plus la réflexion pour déboucher sur un véritable rassemblement autour du système de SEF et d’un débat public départemental (conférence départemental par exemple) avec tous les acteurs du mouvement social, qui nous permettrait de préparer, dans de bonnes conditions, la Conférence nationale, et une mise en pratique concrète, avec cohérence, de nos résolutions du 32e Congrès.

 

 

Marie-Françoise Palloix (1)

1. Membre de l’Exécutif départemental de la Fédération des Bouches-du-Rhône,

  1. responsable de la Commission : « Développement économique et Social ». Membre du Conseil National du PCF.

 

 




ESTIMATION DU NOMBRE DES EXCLUS ECONOMIQUES DU TRAVAIL SALARIÉ POU LA RÉGION PACA ( E.E.T.S.)

PACA

déc. 2000

déc. 2001

déc. 2002

D.E.F.M. des catégories 1,2,3,6,7,8, brutes (A.N.P.E.).

 

345 900

335 000

Idem CVS (estimation à partir des données nationales)

 

338 600

328 000

Dispensés de recherche d'emploi en fin de mois

 

36 000

34 900

A.S.F.N.E.+P.R.P.+A.C.O.(préretraites)

6 463

5 700

5 000

Dispensés de "pointage".

6 463

41 700

39 900

D.E. en stages

 

9 300

8 900

C.E.S.

 

31 000

30 000

Demandeurs d' emplois en stages + C.E.S.

 

40 300

38 900

R.M.I. ( C.A.F. + M.S.A. )

125 806

124 300

121 400

R.M.I. non inscrits à l' A.N.P.E. (0,45 x RMI )

56 613

55 935

54 630

Exclus économiques du travail salarié.(E.E.T.S.) CVS

 

476 535

461 430

Arrondi à:

 

476 000

461 000

% pop. Active #1 950 000 personnes

 

24%

23%