ECHO LOLLOLOL
Warning: Table './pcf_2020/watchdog' is marked as crashed and last (automatic?) repair failed query: INSERT INTO watchdog (uid, type, message, variables, severity, link, location, referer, hostname, timestamp) VALUES (0, 'php', '%message in %file on line %line.', 'a:4:{s:6:\"%error\";s:14:\"strict warning\";s:8:\"%message\";s:124:\"Declaration of views_handler_field_user_name::init() should be compatible with views_handler_field_user::init(&$view, $data)\";s:5:\"%file\";s:74:\"/var/www/preprod/www/sites/all/modules/contrib/views/includes/handlers.inc\";s:5:\"%line\";i:76;}', 3, '', 'http://www.economie-politique.org/63126', '', '10.1.0.241', 1596697690) in /var/www/preprod/www/includes/database.mysqli.inc on line 135
ECHO LOLLOLOL
Warning: Table './pcf_2020/watchdog' is marked as crashed and last (automatic?) repair failed query: INSERT INTO watchdog (uid, type, message, variables, severity, link, location, referer, hostname, timestamp) VALUES (0, 'php', '%message in %file on line %line.', 'a:4:{s:6:\"%error\";s:14:\"strict warning\";s:8:\"%message\";s:130:\"Declaration of views_handler_argument_many_to_one::init() should be compatible with views_handler_argument::init(&$view, $options)\";s:5:\"%file\";s:74:\"/var/www/preprod/www/sites/all/modules/contrib/views/includes/handlers.inc\";s:5:\"%line\";i:76;}', 3, '', 'http://www.economie-politique.org/63126', '', '10.1.0.241', 1596697690) in /var/www/preprod/www/includes/database.mysqli.inc on line 135
Eléments de propositions de renégociation pour un autre Traité européen | PCF.fr

Economie et Politique - Revue marxiste d'économie

Economie et Politique - Revue marxiste d'économie
Accueil
 
 
 
 

Eléments de propositions de renégociation pour un autre Traité européen

 

Galilée

 

Le «non» peut gagner. En soi, c’est déjà un événement cons idéra ble dont la portée est uropéenne tout autant que nationale. La poussée du «non» dans les sonda ges,à gauc he pour l’essent iel, a résu lté de la conjonct ion de deux aspirations :

  1. Le refus de cette Europe libéra le qu’enten d sacra liser le projet de tra ité const itut ionne l, ancrant l’attente d’Europe sociale et démocrat ique.

  1. Le besoin de sanct ionner la politique de Chirac Raffarin pour, dès après le référendum, êtr e plus for t dans les luttes imméd iates et ouvrir la voie d’une alternat ive de trans formation sociale rompant avec les politiques libéra les.

Les tenants du «oui», UMP et PS en tête , avec le relais com plaisant des principaux média, ripostent ,

mêlant leurs effor ts dans une convergence sans précé dent. Tous ont peur d’une victoire du «non»

qui pourra it alors ouvrir la voie à une renégociation à par tir d’exigences populaires précises. L.

Jospin assur e que «oui de gauc he» et «oui de droite» sont com patibles, tand is que J. Chirac affirme

que le projet const itutionne l n’est «ni de gauc he ni de droite». Le Président de la République, chef de

file de la cam pagne pour le «oui», félicite l’ancien premier ministre socialiste pour sa tentat ive

télévisée de rallier les hésitants de son électorat au projet giscar dien. Pour L. Jospin, ce texte sera it un

moindre mal et seuls des anti-eur opéens pourra ient penser à le rejeter. Et, de toute façon , si le

«non» l’emporte le 29 mai, cela ne changerait rien pour les salariés qui devront atten dre une

éventue lle alternance en 2007 ! Face à cette contr e-offensive menson gère, le «non» résiste. Il peut

regagner, jusqu’à s’imposer définitivement le 29 mai, car le projet de tra ité est foncièrement

mauvais : il con duirait l’Europe au naufrage et enfermera it la France dans une camisole libéra le. Il

rendrait le monde beaucou p plus dangereux. Si le «non» finit par l’empor ter, au contra ire, un

processus de rené gociation pourra it êtr e engagé, à par tir de consu ltat ions démocrat iques

nationales débouc hant sur des exigences populaires précises, le tra ité de Nice demeurant la règle

commune jusqu’en 2009.

Un article PDF, ci-joint, de Galilée

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.