Economie et Politique - Revue marxiste d'économie

Economie et Politique - Revue marxiste d'économie
Accueil
 
 
 
 

La CSG en chiffres

Que représente le prélèvement effectué au titre de la CSG, quelle est son assiette, quels sont ses taux ? Autant d’éléments utiles pour nourrir le débat sur son devenir. Le tableau ci-dessous tente de résumer la situation.

Cotisation sociale, la Contribution Sociale Généralisée (CSG) a été créée en 1990 pour diversifier les sources de financement de la Sécurité sociale. Elle devrait rapporter au final 90,5 milliards en 2013 et représenter 20,4% du financement du budget général de la sécurité sociale.

 

Revenus concernés

Revenus exonérés

Taux de prélèvement

Revenus d’activité ou de remplacement :

-          Salaires,

-          Traitements,

-          Somme de la participation et de l’intéressement,

-          Plan d’épargne entreprise,

-          Pensions retraites,

-          Allocations chômage,

-          Préretraite,

-          Indemnités journalières pour maladie, maternité, accidents

 

Ils représentent 74% du produit de la CSG

Revenus d’activité ou de remplacement :

Ø       Allocation logement social (ALS)

Ø       Allocation familiale

Ø       RSA

Ø       Certaines pensions de retraite et d’invalidité et allocations chômage sous certaines conditions

Ø       Bourses d’étudiant

Ø       Pensions alimentaires

Ø       Allocations adultes handicapés

Ø       Les allocations d'assurance veuvage,

Ø       Les rentes viagères

Ø       Les capitaux versés aux victimes d'accidents du travail ou de maladies professionnelles,

Ø       Les pensions militaires (invalidité et victimes de guerre)

Ø       Retraite du combattant

 

Taux général

Ø       7,5% pour les revenus d'activité (avec un abattement de 1,75% sur le montant des salaires, dans la limite de quatre fois le plafond SS) et sur les allocations de preretraite dont la prise d'effet est postérieure au 11 octobre 2007.

Taux intermédiaire

Ø       6,6% pour les allocations de retraite, préretraite (avant le 11/10/2007) et d'invalidité. Avec une exonération de CSG pour les plus faibles revenus.

Taux semi -intermédiaire

Ø       6,2% pour les autres revenus de remplacement (indemnités chômage, journalière, etc.).

Taux réduit

Ø       3,8% pour les chômeurs dont l'impôt sur le revenu de l'année précédente est inférieure à 61 €.

 

Revenus du capital :

-          Capitaux mobiliers

-          Revenus fonciers

-          Revenus de l’épargne

 

Ils représentent 26 % du produit de la CSG

Ø       Livret A,

Ø       Livret jeune,

Ø       LDD

Ø       Livret d’épargne populaire.
 

Ø      8,20 % des revenus du patrimoine et de placement,

Ø      9,50 % des sommes engagées ou redistribuées dans les jeux (avec des assiettes variables selon les jeux)

 

 

 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.