Economie et Politique - Revue marxiste d'économie

Economie et Politique - Revue marxiste d'économie
Accueil
 
 
 
 

QUOTIENT FAMILIAL: ENCORE UNE MESURE DE DERESPONSABILISATION SOCIALE DES ENTREPRISES

Le 04/06/2013

La décision est tombée. Le gouvernement a choisi de rogner le quotient familial en abaissant son plafond de 2000 à 1500 euros.

Contrairement aux allégations gouvernementales de fin 2012, les hausses d'impôts continuent. Réduire le quotient familial c'est modifier un des paramètres essentiels du calcul de l'impôt sur le revenu ce qui revient à en changer le rendement. Un milliard de recettes supplémentaires est attendu.

Ce projet traduit une accentuation de la pression fiscale sur les petits et moyens contribuables, pour une large part des salariés, dont certains subiront ainsi une hausse moyenne annuelle de leur impôt sur le revenu de 500 à 700 euros et à laquelle d'autres, jusqu'alors non imposables, seront confrontés, en le devenant. Le coefficient déterminant les droits à prestations, ces familles seront confrontées à une augmentation du coût des prestations sociales et familiales dont elles bénéficient.

Toucher au quotient familial n'est pas neutre, particulièrement en période de course aux recettes fiscales sur fond de fraude et d'évasion fiscales pour les capitaux et les bénéfices des entreprises auxquelles personne ne s'attaque vraiment. En ligne de mire est la fin du quotient familial et avec elle le retour des projets de retenue à la source et de fusion IR/CSG moyens à la fois de fiscaliser les recettes de la protection sociale et d'alourdir la pression fiscale sur les salariés

A nouveau le gouvernement se trompe. Les recettes supplémentaires qu'il cherche sont pour réduire le déficit. Il le fait de plus en s'en prenant au budget des ménages au lieu de réorienter la politique du crédit et de réformer radicalement la fiscalité du capital et des entreprises. Ainsi il pousse à une nouvelle contraction de la demande alors qu'une relance de la croissance n'a jamais été aussi nécessaire.

 

Il y a actuellement 1 réactions

  • Il me semble que le PCF

    Il me semble que le PCF devrait militer pour la suppression du quotient familial qui est à l'évidence, un dispositif antiredistributif. Il faudrait utiliser les ressources supplémentaires, pour financer les prestations: revalorisation de l'allocation familiale dès le premier enfant et allocation d'autonomie pour les étudiants entre autres. Attention au discours anti-impôt qui est un refrain capitaliste. Le problème ici est que la mesure est prise dans le cadre de la compression des dépenses publiques.

    Par Antonin GRANDFOND, le 07 juin 2013 à 22:05.